[Vidéo] Macron, le Président des Riches ! / 2ème Teaser du film Un Pognon de Dingue

🔴 Macron, le Président des Riches ! 🔴

🔥 Nos intervenants répondent à la phrase du chef de l’Etat pour qui “les riches n’ont pas besoin de Président”, dans cette nouvelle version de la bande-annonce de notre long-métrage documentaire Un Pognon de Dingue.

➡️ Soutenez-nous, abonnez-vous à notre chaîne et ne passez pas à côté de nos prochaines vidéos !

🎥 Participez à la production de notre film grâce à notre cagnotte : https://www.helloasso.com/association…

Participez à la production du long-métrage Un Pognon de Dingue

La cagnotte en ligne

Un documentaire vérité sur la France de 2020

L’actuelle crise sanitaire du Coronavirus, étincelle d’une bombe financière préexistante, jette une lumière crue sur les failles du système capitaliste. Les déclarations d’intention des dirigeants politiques s’échouent sur l’impératif de profit immédiat, cher à la classe dominante.
Un Pognon de Dingue inverse les propos de M. Macron sur les minima sociaux pour mettre à nu la situation des Français selon leurs moyens réels. En 2019, deux records historiques ont été battus dans l’Hexagone : le nombre absolu de personnes vivant sous le seuil de pauvreté monétaire et le montant des dividendes versés en majorité aux détenteurs de gros portefeuilles financiers. Nous menons l’enquête sur ces inégalités, sur ce qui les permet et les justifie a priori, sur la façon dont une petite minorité maintient son pouvoir économique et sur les chemins à emprunter vers une véritable justice économique et sociale pour demain.Un Pognon de Dingue sortira en Septembre 2020.

Des intervenants confirmés et reconnus

Pour déconstruire les idées reçues, analyser la situation concrète et apporter des perspectives, au moins huit interlocuteurs interviendront dans Un Pognon de Dingue, parmi lesquels :

Benjamin Amar, professeur d’histoire à Créteil et membre du bureau confédéral de la CGT et auteur de Les combats du clair-obscur (Un point c’est tout, 2019) ;
Denis Durand, économiste, ancien directeur-adjoint de la Banque de France et auteur de Sept leviers pour prendre le pouvoir sur l’argent (Editions du Croquant, 2017) ;
Bernard Friot, économiste et sociologue, animateur du Réseau Salariat, auteur de Le Travail, Enjeu des Retraites (La Dispute, 2019) ;
Fabien Gay, sénateur PCF de Seine-Saint-Denis, rapporteur au Sénat de l’affaire des “faux steaks” envoyés aux associations caritatives ;
Karl Ghazi, porte-parole de la CGT Commerce et Services de Paris ;
Camille Herlin-Giret, docteure en science politique et agrégée de sciences économiques et sociales, auteure de Rester riche : Enquête sur les gestionnaires de fortune et leurs clients (Le bord de l’eau, 2019) ;
Franck Lepage, conférencier et militant de l’éducation populaire, auteur de Éducation populaire, une utopie d’avenir (Les liens qui libèrent, 2012) ;
Monique Pinçon-Charlot, sociologue, auteure avec son mari Michel de nombreux ouvrages dont Le Président des ultra-riches (Zones, 2019).

A quoi servira l’argent collecté ?

L’intégralité de l’argent collecté servira à la production, la réalisation et la promotion du film-documentaire Un Pognon de Dingue. L’organisme de production est l’association à but non-lucratif Infoscope, créée en avril 2019 pour produire et éditer des enquêtes journalistiques sous différents formats et sur différents supports, et dont l’activité pour les années 2019 et 2020 se concentre exclusivement sur le documentaire Un Pognon de Dingue.

L’argent récolté servira :

  • à l’acquisition de matériel de tournage et de montage ;
  • aux frais de tournage (déplacements notamment), aux frais de montage (logiciel…) ;
  • à rémunérer un graphiste professionnel qui réalisera des séquences d’infographie animée ;
  • à l’acquisition d’images télévisuelles archivées et de sons radiophoniques archivés ;
  • à l’acquisition des droits d’une musique originale pour enrichir la bande-sonore du long-métrage ;
  • à la promotion à grande échelle dans le but de populariser le film dès sa sortie.

En outre, si les moyens sont réunis pour produire et promouvoir le long-métrage Un Pognon de Dingue, la somme de tous les dons faits sur la cagnotte au-delà de ce palier sera intégralement reversée au Secours Populaire Français, en particulier son antenne d’Angers où est domiciliée l’association Infoscope.

Contreparties aux dons

  • 25 euros : Mention, sous votre nom ou un pseudonyme, au générique du film
  • 50 euros : Mention au générique et réception du mug officiel du film
  • 100 euros : Mention au générique et réception d’un t-shirt original réalisé par nos soins
  • 200 euros : Mention au générique et réception de l’affiche officielle très grand format (841 x 1189 mm) dédicacée
  • 500 euros : Mention au générique et réception d’un exemplaire de chacun des cinq livres suivants, publiés par nos intervenants :
    – Les combats du clair-obscur de Benjamin Amar ;
    – Sept leviers pour prendre le pouvoir sur l’argent de Denis Durand ;
    – Le travail, enjeu des retraites de Bernard Friot ;
    – Rester riche : Enquête sur les gestionnaires de fortune et leurs clients de Camille Herlin-Giret ;
    – Le Président des ultra-riches de Monique et Michel Pinçon-Charlot.

Un Pognon de Dingue, la page qui monte…

🔥 20.000 abonnés sur Facebook 🔥

⭕️ Merci à vous de soutenir notre film-documentaire et notre démarche de donner la parole, en plein cœur de la crise, aux travailleurs mobilisés & à nos intervenants !

➡️ Allez plus loin en aimant notre page Un Pognon de Dingue – Film et en invitant vos amis à l’aimer, pour populariser encore davantage la critique rationnelle des propos présidentiels et des contradictions majeures de notre société.

[Vidéo] Un Pognon de Dingue, le documentaire 100% indépendant grâce à votre soutien

Notre cagnotte en ligne

🔴 Pourquoi contribuer à notre cagnotte ? 🔴

🔥 Un Pognon de Dingue – Film est un long-métrage 100% indépendant et autoproduit. L’intégralité de nos ressources proviennent du financement participatif.

🎥 Alors que le capitalisme révèle son vrai visage pendant la crise du Covid-19, notre documentaire observe et analyse les inégalités qui fondent et maintiennent ce système.

➡️ Participez vous aussi à la production de notre long-métrage en contribuant à notre cagnotte en ligne sur https://www.helloasso.com/association…

A l’attention des 15.000 abonnés à notre page facebook…

🔥 Merci à nos 15.000 abonnés 🔥

🔴 Continuez de soutenir notre projet :

➡️ En invitant vos amis à aimer notre page Un Pognon de Dingue – Film ;

➡️ En vous abonnant à nos comptes Instagram, Twitter et YouTube ;

➡️ En mettant un marque-page sur votre navigateur à l’adresse de notre site https://www.updd.fr ;

➡️ En participant à la production de notre long-métrage documentaire grâce à notre cagnotte : https://www.helloasso.com/…/production-du-documentaire-un-p…

[Vidéo] Macron, le Président des Riches : 2ème bande-annonce sous-titrée du film Un Pognon de Dingue

🔴 Macron, le Président des Riches ? 🔴

🔥 Nos intervenants répondent à la phrase du chef de l’Etat pour qui “les riches n’ont pas besoin de Président”, dans la deuxième bande-annonce sous-titrée de notre long-métrage documentaire Un Pognon de Dingue.

➡️ Soutenez-nous, abonnez-vous à notre chaîne et ne passez pas à côté de nos prochaines vidéos !

🎥 Participez à la production de notre film grâce à notre cagnotte : https://www.helloasso.com/association…

[Vidéo] Covid-19 : samedi 28 mars, les travailleurs mobilisés témoignent

🔴 Sélection de témoignages de travailleurs de ce samedi 28 mars. Suite à notre appel, ils affluent, venant de salariés mobilisés pendant la crise du Covid-19 affluent pour rendre compte de leurs conditions de travail et des risques qu’ils encourent.

🔥 Personnels d’éducation, préparateurs en pharmacie, ambulanciers et ouvriers agricoles ont la parole.

🎥 Envoyez-nous vos témoignages en vidéo par message privé à notre page facebook Un Pognon de Dingue – Film. Nous publierons régulièrement une compilation durant la période de confinement.

➡️ Soutenez notre film-documentaire sur les inégalités économiques dans la France de M. Macron : https://www.helloasso.com/association…

[Vidéo] Covid-19 : Les travailleurs mobilisés témoignent

🔴 Suite à notre appel, les témoignages de salariés mobilisés pendant la crise du Covid-19 affluent pour rendre compte de leurs conditions de travail et des risques qu’ils encourent.

🔥 Personnels soignants, ouvriers, agriculteurs, employés du commerce ou fonctionnaires ont la parole.

🎥 Envoyez-nous vos témoignages en vidéo par message privé à notre page facebook Un Pognon de Dingue – Film. Nous publierons une compilation chaque semaine durant la période de confinement.

➡️ Soutenez notre film-documentaire sur les inégalités économiques dans la France de M. Macron : https://www.helloasso.com/association…

PS : Julie et Pierre vivant ensemble, ils n’ont logiquement pas respecté la distance de sécurité appliquée dans les lieux publics et de travail.

Les criminels au pouvoir

Par Benoit Delrue, co-réalisateur d’Un Pognon de Dingue

⬇️ ⬇️ ⬇️

« Nous sommes en guerre ». Le Président Macron a répété solennellement ces mots, lundi soir. Oui, il y a une guerre contre le coronavirus, durant laquelle les travailleurs médicaux, docteurs, infirmiers, aides-soignants se trouvent en première ligne, au péril de leurs vies.

Mais dans cette guerre, de quel côté se trouve le Président des Riches ? M. Macron a beau jeu aujourd’hui de chanter les louanges de ces « services en-dehors des lois du marché », lui qui n’a jamais cessé de démanteler la protection sociale des Français pour la livrer aux appétits féroces de la classe capitaliste.

L’hôpital public, déjà au bord de la rupture, se prend de plein fouet la crise sanitaire du coronavirus. Les sous-dotations, le sous-équipement, le sous-effectif, les fermetures de lits par milliers ces dernières années ont ouvert une plaie béante sur laquelle les maigres plans de Mme Buzyn et M. Véran agissent comme un pansement superflu.

Aux soignants qui l’interpellaient, M. Macron trouvait juste de rétorquer qu’il n’existe « pas d’argent magique ». Maintenant que l’épidémie de Covid-19 déferle sur notre territoire, provoquant le krach boursier le plus grave de l’histoire du CAC 40 et des mesures de confinement jamais prises jusqu’alors, le Président vient de trouver 300 milliards d’euros.

Trois cents milliards d’euros pour l’hôpital public ? Non : pour combler le manque à gagner des multinationales ! Quand le Président des Riches sort le carnet de chèque, il ne faut pas s’attendre à une bonne surprise. Il paye avec l’impôt des travailleurs les pertes de la bourgeoisie, comme l’avait fait M. Sarkozy lors de la crise bancaire en 2008.

Vendredi 20 mars, nous avons un avant-goût des mesures drastiques du gouvernement En Marche pour « relancer » ou « maintenir » l’économie : ceux qui n’ont que leur force de travail pour subsister seront à nouveau les sacrifiés. Allongement du temps de travail, renoncement aux congés payés figurent au programme.

Pour un confinement de quinze jours, la loi d’urgence prévoit d’obliger les salariés à poser une de leurs cinq semaines de congés payés. Du tout-cuit pour le grand patronat. Quand le confinement sera inévitablement reconduit pour atteindre 45 jours, à combien de semaines de congés payés nous obligeront-ils à renoncer ?

M. Macron pousse l’hypocrisie à son paroxysme en sermonnant les Français pour qu’ils restent chez eux, unique moyen de sauver des vies, tout en envoyant ses ministres Le Maire et Pénicaud exiger des salariés qu’ils se rendent au travail. Ils ont même mis, le 20 mars, une prime de 1.000 euros sur la table pour le travailleur prêt à prendre le risque d’être contaminé et de contaminer ses proches. Cela porte un nom : criminel.

Les criminels sont au pouvoir. Ils ont désossé l’hôpital public et la Sécurité sociale qui l’organise, ils ont coupé la protection sociale des démunis, de l’APL à la réforme de l’Assurance-chômage en passant par celle de l’AME, ils ont poussé jusqu’au bout la logique de la rentabilité capitaliste et les voilà aujourd’hui réclamer, exiger de la grande majorité qu’ils ont appauvrie, de se serrer la ceinture d’un cran supplémentaire, d’aller au turbin quitte à choper cette saloperie qu’on ne sait pas soigner.

Derrière les beaux discours sur l’union sacrée, M. Macron demeure le porte-parole de la grande bourgeoisie et d’elle seule.

Monique Pinçon-Charlot, spécialiste de cette infime mais toute-puissante classe sociale, intervenante dans notre documentaire, nous avait confié début février sa crainte de voir la grande bourgeoisie pousser les travailleurs à la mort, se débarrassant ainsi d’une population devenue inutile du fait de la robotisation et de l’intelligence artificielle, lors des catastrophes climatiques à venir. De la crise écologique à la crise sanitaire, il n’y a qu’un pas.

L’humanité est en guerre contre le coronavirus. Il n’est pas certain que monsieur Macron et les siens appartiennent au camp de l’humanité.