L’ARS Grand-Est préconise la suppression de 174 lits et 598 postes à l’hôpital

Au plus fort de la crise, l’ARS Grand-Est, sous l’autorité directe du gouvernement, préconise la suppression de 598 postes et 174 lits.

Face à ce choix “déconcertant et indécent“, qui ne manque pas de “blesser en plein combat” les soignants, le CHRU de Nancy écrit au Premier ministre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *