120 milliards d’euros perdus en 8 semaines en France

C’est certes colossal.

Mais pas beaucoup plus que les 117,9 milliards d’euros perdus pour les finances publiques chaque année en France du fait de la fraude patronale à la TVA et aux taxes douanières, un montant – qui n’inclut pas les trafics illégaux, le marché noir et l’évasion fiscale – chiffré par l’économiste de l’Université de Londres Richard Murphy il y a un an.

“La crise la plus violente de l’histoire du capitalisme en temps de paix”, selon notre intervenant Denis Durand, dévoile plus que jamais où se trouve vraiment le pognon de dingue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *